Portail conseil

 
 

  Accueil
  Contact
   
   
 

Les articles

 
 

Ouvrir un bar
Ouvrir un restaurant
Ouvrir une laverie
Ouvrir un institut de beauté
Vendre sur les marchés
Idée création entreprise
Idée franchise en france
Protéger sa marque
Entreprise individuelle
Entreprise collective
Entreprise en difficulté
Business plan
Etude de marché
Calculer rentabilité projet
Questionnaire d'enquête
Constitution entreprise
Financer une entreprise
Auto-entrepreneur
Le marketing en entreprise
Création entreprise Lyon
Travailler à domicile
Créer une franchise
Trouver un emploi

   

Ouvrir un commerce, check-list et pense-bête

Le commerce nécessite d’être à l’écoute de ses clients et ne pas compter ses heures. Se lancer dans ce type d’activité nécessite de bien maîtriser les étapes à faire pour que l’aventure soit une réussite. Vous trouverez sur cet article toutes les informations nécessaires pour savoir par où commencer et comment bien mener son projet de création.

Première étape : Choisir son créneau et sa cible de clientèle
Lorsqu’on veut créer une boutique ou un commerce, il faut bien étudier le marché auquel vous allez évoluer. Pour cela, il faut réaliser une étude de marché pour connaître si votre projet est viable ou pas.
Cette étude vous permettra de bien connaître la concurrence, le chiffre d’affaire potentiel et les difficultés à prévoir au début.
Ensuite, il faut établir son business plan. Ce document permet d’estimer sa clientèle, de connaître ses besoins en financement et de se projeter sur la durée.

Deuxième étape : choisir son emplacement
Le lieu où sera situé le local est l’un des critères importants.
Il faut donc évaluer à peu près le nombre de passant par jour sur la rue prospectée
Se renseigner sur le profil des habitants du quartier (niveau social, origine, âge, profession…)
Regarder le nombre de commerce aux alentours qui pratique la même profession.
Evaluer la valeur locative du local (loyer annuel + (droit bail/10)/100. Vous connaîtrez ainsi précisément le coût par m² du local.
Connaître les exigences du propriétaire sur le local et parler du bail commercial.

Troisième étape : Financer son projet
Avant de se lancer dans l’aventure, il faut boucler le financement du projet.
L’apport personnel dans ce type d’affaire est primordial. Il faut qu’il représente minimum 10% de l’investissement global pour éviter d’avoir des mensualités trop importantes.
Ensuite, il faut établir un plan de financement qui comprendra votre apport, les crédits alloués et les aides consenties.
Pour solliciter les aides les mieux adaptés à votre projet, il faut se mettre en relation avec l’APCE (Banque, aides régionales, Adie, ACCRE, France Angel…).
Chiffrer les coûts du début :
Coût formalité administrative, étude de marché, mobilier et décoration, immobilier (bail et dépôt de garantie), fond de roulement, charges sociales, assurances, publicité et communication.

Quatrième étape : Accomplir les formalités de création
Pour enregistrer votre commerce, il faut se rendre au centre de formalité et d’entreprise du département ou est domicilié votre commerce (Montage de dossier d’immatriculation, paiement des frais administratifs…).
Choisissez le nom du commerce avec l’aide de l’INPI
Choisissez bien votre statut de votre commerce (SARL, EURL, Entreprise individuel, SAS… Lors de la création de la société, pensez à protéger votre famille en adoptant par exemple le régime de la séparation de bien.)
Si vous n’avez pas encore signé votre bail commercial, vous pouvez domicilier votre commerce à votre adresse personnel. Pensez juste à prévenir le proprio si vous n’êtes pas propriétaire.
Si vous avez reçu votre numéro de Siret, allez prendre une assurance responsabilité civile « exploitation » et déclarer votre commerce auprès de la poste, d’EDF et France télécom.

Cinquième étape : Agencer vos locaux
Maintenant que vous avez les clés de vos locaux, il faut maintenant l’agencer, la décorer et acheter les produits à vendre.
L’agencement et la mise en rayon doit être étudiée pour permettre une meilleure circulation des clients et une mise en valeur des produits.
La décoration doit être en adéquation avec les produits vendus. Pour avoir des idées, vous pouvez vous rendre à EquipMag Porte de Versailles ou à la Chambre française de l’agencement.
Pour rentrer en contact avec les fournisseurs, il faut se rendre dans les salons et les foires d’exposition. Pensez aussi à consulter les annuaires spécialisés (Kompass, annuaire pro…).
N.B : L'achat de marchandise ne doit pas dépasser plus de la moitié de l'investissement global.

 

  Design par Graphiques-Kits | Copyright 2013 toobusiness.com | Reproduction interdite